Bannière cafcom.net

Accueil > Je me souviens > Balançoire

Balançoire

Publié le 1er février

Je me souviens qu’en faisant avec Tintin la balade dite « des trois ponts » : le pont suspendu, le pont de chemin de fer n°1, et le n°2 pour le retour, on passait devant de ce jardin surplombant la voie ferrée.

J’ai toujours trouvé que les balançoires étaient un truc tout à fait photogénique, peut-être à cause de l’enfance, on doit tous avoir une balançoire au fond des souvenirs. Mais curieusement j’en ai assez peu dans mes photos.

Ça c’était une photo en passant, à cause du brouillard, parce que je me souviens très bien qu’à chaque fois qu’on passait là je me disais qu’il faudrait entrer dans le jardin pour se rapprocher de la balançoire, et faire plutôt la photo plein cadre au 6x6 ou à la chambre ; facile surtout que le jardin n’était pas clôturé. Mais je ne rentre pas chez les gens sans autorisation, et la flemme de sonner pour leur demander et expliquer pourquoi je trouve que c’est beau les balançoires. Et puis c’était sans doute des retraités les gens, les volets ouverts tous les jours de bonne heure — c’est ça d’avoir un chien, tu fais des balades le matin, que tu ne ferais pas sinon.

C’est donc une de ces nombreuses photos dites « de repérage » qui finissent en photo finale — plus de Tintin, plus de balade des trois ponts. On y passe encore de temps en temps dans la rue, mais la balançoire n’y est plus. Les petits-enfants ont dû grandir ou bien la rouille en aura eu raison. Tempus fugit.

Tonnay-Charente
2008