Bannière cafcom.net

Accueil > Je me souviens > La maison du passeur

La maison du passeur

28 novembre 2019

Je me souviens que pendant six ans, quand on sortait de la maison, généralement avec le chien, c’est ce que l’on voyait : le fleuve, le pont, la maison du passeur.

Il y a beau temps que le passeur ses os ne lui font plus mal, puisque le pont fut construit en 1842 pour lui permettre de se consacrer pleinement à son jardin, et accessoirement, faciliter le passage d’une rive à l’autre de la Charente (ingénieur Louis Dor, reconstruit par Fedinand Arnodin en 1842 après effondrement lors d’un essai de mise en charge).

La maison dont les cartes postales anciennes que je collectionnais à l’époque montrent qu’elle ne manquait pas d’allure, aurait été abandonnée suite à d’obscures questions d’héritage ou d’indivision. Depuis elle a perdu sa toiture, elle est en voie d’écroulement total si ce n’est pas déjà le cas.

Penser à la reprendre en photo la prochaine fois, tiens.

La maison du passeur
Tonnay-Charente, 2008