Bannière cafcom.net

Accueil > Je me souviens > Z comme...

Z comme...

27 octobre 2019

Je me souviens qu’on avait encore la télévision à l’époque, et que le jour de Zorro, c’était aussi sacré pour les enfants ados que ça l’avait été pour moi au même âge et même bien plus jeune — à 3-4 ans je regardais chez la nounou avec sa fille Martine et le voisin Patrick Pourageau, le seul souvenir que j’ai de lui ; pourquoi on se rappelle de vieux noms comme ça, et pas de ceux des gens qu’on fréquente aujourd’hui ?

Après celle-ci dont je ne me souviens pas ce qu’elle est devenue, on a eu une télé à écran plat qui ne rentrait plus dans les étagères. Elle a servi surtout pour les jeux vidéos des enfants. Ils n’ont pas voulu la récupérer quand j’ai déménagé à Paris (« je ne regarde jamais la télé, et pour les jeux et séries j’ai l’ordi »). Elle fait maintenant office de vidéoprojecteur dans la classe de ma collègue Myriam ; on va dire que c’est un don à l’Éducation nationale, ça me vaudra peut-être les Palmes académiques un jour, qui sait.

Et nous à la maison on a un vrai home cinema : le portable 15" sur le tabouret du piano, l’enceinte bluetooth connectée par câble parce que le PC n’est pas Bluetooth (le vendeur m’avait prévenu, mais comme je ne savais pas ce que c’était à l’époque j’avais fait un « Peuh ! J’en ai pas besoin ! » méprisant) et le chat sur les genoux.

Souvent aussi un cognac, mais comme on regarde un docu ou un film une fois tous les deux mois, la belle bouteille offerte par le fiston ne descend pas si vite que ça.

Tonnay-Charente
2008